Comment contacter la RATP ?

Vous vous êtes déplacés dans Paris ou prévoyez de le faire ? Vous avez des questions ou des réclamations concernant le métro, le bus, ou le tram parisien ? Nous vous proposons ici la centralisation des divers moyens existants qui vous permettront de contacter des membres du service client, et ce, sans que vous ayez besoin de retourner l’entièreté de leur site web.

Cependant, si vous avez une demande concernant les horaires, nous vous conseillons d’aller voir sur leur site ou en guichet.

RATP

Joindre la RATP par téléphone

Deux cas de figure s’offrent à vous selon la nature de votre demande de contact.

Si vous avez trouvé un objet sur le réseau RATP et êtes désireux de leur signaler, vous devez contacter le 3246. Ce service vous est facturé 0,80 € en plus du prix de l’appel.

Pour toute autre demande, vous pouvez contacter gratuitement le 3424 sans frais, hormis celui de l’appel.

La RATP est joignable du lundi au vendredi de 7h à 21h, et de 9h à 17h le week-end et les jours fériés.

Joindre la RATP via internet

La RATP n’a pas d’adresse mail de contact, elle fonctionne par formulaires afin de mieux répondre à votre demande. Si vous ne savez pas quel formulaire compléter, vous pouvez communiquer avec le chatbot prévu à cet effet. Il vous suffit d’expliquer ce que vous cherchez et il vous fournira le lien pour compléter le formulaire adéquat.

La RATP est également disponible sur Twitter sous le nom ClientsRATP. L’équipe y est disponible de 9h à 19h en semaine et de 9h à 17h les jours fériés. Il est possible de les contacter par message. Sur ce compte figurent également toutes les actualités de la RATP.

Joindre la RATP par voie postale

De la même manière qu’on ne peut envoyer un mail, on ne peut envoyer de courrier à la RATP pour une demande liée au service clientèle. Il est préférable de leur téléphoner ou de passer par internet.
Il reste également possible de vous déplacer à une station afin de pouvoir vous renseigner aux guichets.
Vous pouvez trouver l’emplacement des stations et des arrêts ici.