Comment contacter Le Parisien ?

Besoin d'aide ?
Notre service de renseignement téléphonique vous répond tous les jours 24h/24 et 7j/7. Nos conseillers sont disponibles par téléphone au numéro ci-dessous.
Numéro de téléphone pour être mise en relation avec notre service.
* Le 118 707 est un service renseignement téléphonique agrée par l’ARCEP et est indépendant des marques. Les conditions tarifaires sont disponibles sur infosva.org.

Fondé pendant la Seconde Guerre mondiale, Le Parisien était également connu sous le nom de Le Parisien Libéré jusqu’en 1986. À l’origine, le journal était distribué régionalement en Ile de France et dans l’Oise. Fort de son succès, le journal est distribué dans tout le pays. Il se déclare sans orientation politique.

Son contenu se concentre généralement sur les nouvelles locales ainsi que sur les divers faits. Dans l’air du temps, Le Parisien propose une version virtuelle de ses éditions, une stratégie destinée aux jeunes lecteurs. Le journal produit plus de 500 000 exemplaires par an et compte plus de 2 millions de lecteurs.

Le Parisien

Appeler Le Parisien par téléphone ou écrire à son siège

Pour souscrire à un abonnement numérique ou à la version papier, le lecteur peut contacter le service client par téléphone au numéro suivant : 01 76 49 11 11. Le service est actif du lundi au vendredi pendant les heures de bureau ainsi que le samedi matin. Le tarif de l’appel est similaire à un appel local.

Pour partager des sources ou des réclamations, le lecteur peut également contacter Le Parisien directement par courrier. La lettre est à adresser à l’adresse suivante : Le Parisien Libéré, 10, boulevard de Grenelle, 75738 Paris Cedex 15

Joindre Le Parisien via les réseaux sociaux

À l’ère du numérique, le journal a également été très présent sur internet ces dernières années. Une situation qui conduit ses nombreux lecteurs à solliciter de temps à autre le support client. De nombreux canaux de communication sont disponibles pour les lecteurs. Le Parisien possède des comptes sur les réseaux sociaux. Par conséquent, la première étape pour entrer en contact est de faire une demande via ces plateformes.

Ainsi, Le Parisien est disponible sur la plupart des réseaux sociaux. Son titre journalistique est présenté sur les grands réseaux, tels que Twitter, Snapchat, Dailymotion, Facebook, YouTube et même Pinterest. Si le lecteur a des réclamations à faire sur le journal ou une publication, ou pour partager des informations, il peut le faire via ces plateformes. Une intervention du service client suivra.

Contacter Le Parisien sur son site web et par mail

Les réponses aux abonnements et à la gestion des comptes Le Parisien se trouvent dans la section contact du site. Cette page dirige le lecteur vers un formulaire de contact, qui doit être rempli pour contacter directement le service client. Pour souscrire ou annuler un abonnement ou recevoir des informations complémentaires, le service client est disponible à l’adresse abonnement@leparisien.fr.

Si les lecteurs souhaitent acheter la version numérique du journal, ils peuvent se rendre directement sur son site officiel. Une autre façon d’accéder à l’édition numérique est de télécharger l’application dans la version mobile.

Écrire et publier un message en ligne

Cet espace vous permets de laisser un avis, une question ou un commentaire en public sur cette page. Veuillez noter que service-client est un site d'aide indépendant et que cet espace n'est pas un moyen de contacter une marque spécifique. Ne partagez pas d'informations personnelles.


1 message

  1. Fidèle lecteur du Parisien – je tiens à vous faire quelques remarques sur l’article « des-suites-haut-de-gamme-chargees-d’histoire »

    https://www.cafeyn.co/fr/article/1d73e3/le-parisien-paris/2023-05-29/des-suites-haut-de-gamme-chargees-dhistoire

    Je tiens à vous préciser que la réalité des investissements realisés par la société Archides – c’est surtout la maximisation des profits
    provenant du tourisme de masse sur le dos de la vie des copropriétés dans sur lesquelles il jette son dévolu

    Je suis moi même habitant du II et l’immeuble dans lequel cette Société a investi fin 2021 et je vis un enfer depuis.
    Tous les jours des cohortes de touristes étrangers passent une nuit ou deux maximum dans l’immeuble , générant du bruit à toute heure
    du jour et de la nuit, l’ascenseur est systématiquement bloqué et détraqué par son usage inapproprié

    Ce sont des groupes de 10 personnes qui occupent appartement de 140m2 qui a été restructuré en beaucoup d’espace de nuit.

    Il y a mépris constant et institutionnaliséde la vie des copropriétés qui du jour au lendemain voient le quotidien se dégrader dans avoir
    le moindre levier d’action réel.

    J’aurais attendu que votre journal peigne aussi cette réalité dont tant de parisiens souffrent plutôt que faire un article si élogieux sur cette Société

    Aidez nous au contraire!

    Dans l’attente de vous lire

    Bien à vous

    JM